Des manifestants dressent une tente sur la place Elia, à Saïda

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

above post content 700×90

Des manifestants ont dressé une tente sur la place Elia, dans le centre-ville de Saïda (Liban-Sud), épicentre de la contestation dans cette ville, rapporte lundi l’Agence nationale d’information (Ani, officielle). Ils ont annoncé que demain serait une journée de grève générale.

Selon notre correspondant Mountasser Abdallah, environ 200 personnes manifestaient Place Elia, rebaptisée place de la Révolution du 17 octobre. Il indique en outre qu’une dispute a éclaté entre des manifestants et l’armée libanaise, faisant deux blessés dans les rangs des protestataires.

Depuis presque trois mois, les manifestants libanais appellent à la chute de tous les responsables, accusés de corruption et d’incompétence, alors que le pays traverse une grave crise économique et de liquidités. Sous la pression de la rue, le gouvernement de Saad Hariri avait démissionné le 29 octobre. Le 21 décembre, à l’issue de consultations parlementaires, le président Michel Aoun a désigné Hassane Diab, appuyé par les partis du 8-Mars, au poste de Premier ministre. Malgré le fait qu’il insiste à former un cabinet de technocrates indépendants, comme cela est réclamé par la contestation, M. Diab est rejeté par les protestataires, qui estiment qu’il fait partie de la même classe politique corrompue dont ils réclament le départ

Français